En Bref

Fondé2003
Dates De Renouvellement2007, 2012
Membres22
PartisansFondation Alva Fondation Joan et Clifford Hatch Fondation W. Garfield Weston George Weston Ltée Great-West Life, London Life et Canada Life (1 donneur anonyme)
Disciplines
Anthropologie biologique, Éidémiologie, Épigénétique, Neuroscience comportementale, Neuroscience développementale, Neuroscience moléculaire, Pédiatrie développementale, Primatologie, Psychologie développementale, Psychobiologie développementale, Statistique

Comment les premières expériences influencent-elles la santé tout au long de la vie?

Des chercheurs au sein du programme Développement du cerveau et de l’enfant veulent savoir comment l’adversité et l’épanouissement tôt dans la vie influencent la santé mentale, physique et émotionnelle tout au long de la vie, et comment atténuer ou renverser les problèmes entraînés par l’adversité.

Ce programme a permis l’évolution de la recherche dans le domaine au-delà du débat qui oppose l’inné et l’acquis et a contribué à établir que ce sont les interactions entre les gènes et l’environnement pendant la petite enfance qui guident le développement humain.

Le programme examine les mécanismes neurobiologiques gouvernés par les interactions entre les gènes et l’environnement et comment ces mécanismes déterminent les différences individuelles sur le plan du développement et de la santé. En outre, les chercheurs s’intéressent aux différences sociétales plus larges sur le plan des résultats quand les enfants grandissent dans la pauvreté et quand ils grandissent dans un environnement plus favorable et aimant.

Notre approche singulière

Le programme Développement du cerveau et de l’enfant a considérablement rehaussé nos connaissances sur la façon dont les premières expériences influencent le développement biologique et mènent à des différences sur le plan de la santé au fil du temps. Les membres du programme réalisent des recherches fondamentales, pratiques et cliniques, et proviennent d’un vaste éventail de domaines, y compris : neurobiologie, épidémiologie, pédiatrie, génétique moléculaire, psychiatrie, psychologie et anthropologie.

Ils étudient les interactions complexes des gènes avec les premiers environnements des enfants, et les processus neuronaux et les voies moléculaires par l’entremise desquels ces interactions influencent le développement.

2006-400-rat-mother.png
Les travaux du Boursier principal Michael Meaney démontrent qu’il est possible d’activer et de désactiver les gènes de bébés rats en fonction de la qualité des soins apportés par la mère

Pourquoi ces recherches importent-elles?

Les travaux des boursiers du programme ont galvanisé l’intérêt des scientifiques quant à l’importance des premières expériences. Grâce à une meilleure compréhension de l’intériorisation biologique, les chercheurs peuvent mettre à l’essai des interventions qui préviennent ou modèrent l’incidence négative de l’adversité tôt dans la vie, mieux saisir ses effets au fil de plusieurs générations et cerner le moment idéal de l’éducation des enfants.

Par exemple, le Boursier associé Ronald Barr a mis au point une intervention éducative qui fait comprendre aux parents que de secouer fortement un nourrisson peut entraîner une atteinte cérébrale ou même la mort. Cette intervention est aujourd’hui largement utilisée dans les hôpitaux au Canada et aux États-Unis et a contribué à réduire l’incidence du syndrome du bébé secoué.

 

En profondeur

Le programme Santé des populations, précurseur du programme Développement du cerveau et de l’enfant, a eu une grande incidence sur le domaine et a culminé par la publication de l’ouvrage influent Why are Some People Healthy and Others Not? qui, pour la première fois, a avancé les arguments au profit de la santé des populations; cet ouvrage a été largement enseigné et analysé.

Le programme a été fondé en 2003 sous le nom Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience et en est à son troisième mandat quinquennal. Le programme scientifique actuel s’articule autour de recherches sur les processus neurodéveloppementaux médiateurs au sein du cerveau qui déterminent les interactions entre les gènes et l’environnement pour influencer les trajectoires individuelles du développement et de la santé.

Les chercheurs du programme ont apporté des contributions de pointe à l’étude des interactions entre les gènes et l’environnement, y compris l’épigénétique. Ils ont cartographié, défini et modélisé les disparités en matière de développement et de santé dans les populations humaines, et mis au point des modèles animaux pour simuler et expliquer les interactions entre les gènes et l’environnement dans la genèse de la maladie et du développement désordonné.

Le Boursier principal Michael Meaney a travaillé avec les rats pour démontrer que l’environnement influence bel et bien l’expression des gènes. Il a examiné des bébés rats qui souffraient de stress, car ils étaient négligés (non léchés) par leurs mères. Chez les bébés rats négligés, le commutateur responsable de l’activation du gène qui encode un neurorécepteur associé à la réaction au stress était « désactivé », augmentant par le fait même la susceptibilité des rats aux effets du stress. Plus tard, Meaney a observé le même changement épigénétique chez les humains qui avaient été négligés ou agressés pendant l’enfance.

Meaney et la Boursière principale Marla Sokolowski ont mené cette expérience chez un échantillon humain de mères et d’enfants à risque dans le cadre du projet sur l’adversité maternelle, la vulnérabilité et le neurodéveloppement. Des résultats clairs commencent à émaner de ce projet mettant en cause des différences génétiques dans l’ajustement de la réaction des nourrissons à des paramètres environnementaux négatifs et positifs.

Une étude préliminaire portant sur des adultes élevés dans de mauvaises conditions socioéconomiques a démontré que les gènes responsables de la régulation du cortisol (hormone du stress) présentaient une activité moindre et ceux responsables de l’inflammation, une activité accrue. Cette étude contribue à expliquer comment les expériences défavorables précoces peuvent augmenter à jamais le risque de contracter certaines maladies chroniques liées au stress et à l’inflammation. Boyce et Hertzman décrivent le phénomène dans un article largement cité.

Sokolowski - adult sitter fruit fly eating banana-1- 2008
Les travaux sur les drosophiles réalisés par la codirectrice du programme Marla Sokolowski ont permis des avancées importantes relativement aux fondements génétiques et moléculaires des différences naturelles individuelles du comportement. Sur l’image, une drosophile porteuse d’un gène avec le variant « sitter » mange de la banane

Mais ce ne sont pas tous les enfants qui sont touchés par le stress de la même façon. Boyce et le coauteur Bruce J. Ellis (Université de l’Arizona) ont suggéré que certains enfants sont des enfants « pissenlits » qui iront raisonnablement bien, peu importe le niveau de stress dans leur environnement. D’autres enfants « orchidées » auront de très bons résultats dans un environnement nourricier, mais de mauvais résultats dans un environnement difficile.

Le Boursier principal Stephen Suomi a obtenu des résultats appuyant cette hypothèse dans le cadre d’une expérience avec des singes rhésus. Il a découvert que certains présentaient bel et bien des différences constitutionnelles qui leur permettaient de s’épanouir dans des cadres nourriciers et prévisibles – ils obtenaient de meilleurs résultats que leurs pairs plus robustes —, mais qui entraînaient de moins bons résultats dans des contextes plus stressants.

De nouvelles techniques de mesure de changements physiologiques ont facilité cette voie de recherche chez l’humain. Le Boursier principal Chuck Nelson et ses collaborateurs ont récemment mis sur pied un laboratoire de neuroimagerie sophistiqué à Dhaka (Bangladesh), qui leur permet d’examiner les conséquences de diverses situations d’adversité chez de jeunes enfants vivant dans les bidonvilles de cette ville.

La Boursière associée Megan Gunner a participé à la création d’interventions thérapeutiques pour contribuer à atténuer ou à renverser la réaction au stress plus intense d’enfants en famille d’accueil victimes de maltraitance tôt dans la vie. Certains de ces autres travaux de recherche indiquent que les parents perdent leur capacité à tamponner ou à prévenir les réactions hormonales au stress chez leurs enfants quand ceux-ci atteignent l’adolescence. Ces travaux sont importants, car les troubles affectifs (comme la dépression et le trouble bipolaire) se manifestent au début de l’adolescence, ce qui pourrait refléter la perte d’un régulateur externe puissant du cortisol.

En 2011, des membres du programme ont organisé un colloque Arthur M. Sackler avec la National Academy of Sciences qui a mené à un numéro spécial des Proceedings of the National Academy of Sciences, sous la direction des codirecteurs du programme W. Thomas Boyce (Université de la Colombie-Britannique et Université de la Californie à San Francisco) et Marla Sokolowski (Université de Toronto), et du membre du comité consultatif Gene Robinson. Il s’agissait du premier volume d’une collection de recherches à brosser un portrait substantiel et exhaustif des interactions entre les expériences et la biologie dans les premières années de la vie.

Récemment, les Boursiers principaux de l’ICRA Tom Boyce et Mike Kobor ont examiné comment les processus épigénétiques pourraient sous-tendre l’intériorisation biologique de l’adversité tôt dans la vie qui est en lien avec les résultats en matière de santé plus tard dans la vie. Ces processus épigénétiques pourraient contribuer à expliquer les variations individuelles dans la force des liens, ainsi que la façon dont le risque et les mécanismes de protection sont transmis d’une génération à l’autre.

Le Boursier principal de l’ICRA Takao Hensch a réalisé des travaux d’avant-garde sur la séquence des événements au niveau moléculaire. Il a repéré des changements associés aux gènes de l’horloge circadienne qui entrent en jeu dans l’ouverture et la fermeture de périodes critiques du développement cérébral. De concert avec d’autres boursiers, il a réalisé des expériences visant à rouvrir des périodes critiques chez ceux dont le développement a été compromis. Par exemple, Hensch et ses collaborateurs ont eu recours à un médicament pour restaurer la plasticité du cerveau chez la souris et ainsi corriger l’amblyopie, un trouble où le cerveau ne peut traiter correctement l’information issue d’un œil.

En outre, Hensch et la Boursière principale Janet Werker ont publié un important chapitre dans la revue Annual Review of Psychology où ils ont fait une recension des écrits sur le développement de la perception de la parole chez l’humain dans le contexte du modèle mécaniste de Hensch sur les périodes critiques, mis au point à l’aide de techniques moléculaires et cellulaires avec des animaux. Cet article présente pour la première fois une synthèse complète du développement du langage et de la biologie des périodes critiques réalisée grâce à leur collaboration avec le réseau de l’ICRA.

Dans des travaux de pointe, la Boursière Daniela Kaufer a découvert le mécanisme moléculaire à l’origine de l’infertilité issue du stress chronique chez les rats et a cerné une cible éventuelle pour un traitement. En collaboration avec ses collègues, elle a démontré le rôle essentiel joué par le peptide RFRP3 ou hormone inhibitrice de la gonadotrophine, qui agit comme un commutateur inhibiteur dans l’axe reproducteur. Le stress chronique augmente la concentration de RFRP3 dans le cerveau, ce qui diminue l’intérêt sexuel, ainsi que la probabilité d’une grossesse pendant l’accouplement. Ce résultat pourrait mener à un traitement contre l’infertilité humaine induite par le stress.

 Articles notables

Hertzman C, Boyce T. « How experience gets under the skin to create gradients in developmental health. » Annu Rev Public Health. 2010;31:329-47.

Boyce, W.T. & Kobor , M.S> (2015) Development and the epigenome: the ‘synapse’ of gene-environment interplay. Developmental Science, 18:1-23

Kobayashi Y, Ye Z, Hensch TK. « Clock genes control cortical critical period timing. » Neuron. 2015 April 8; 86(1): 264-75.

Hensch, T.K. et al. « Local GABA Circuit Control of Experience-Dependent Plasticity in Developing Visual Cortex. » Science 282, 1504-1508 (1998).

 

Fellows et Conseillers

Photo of W. Thomas Boyce

W. Thomas Boyce

Codirecteur du programme

W. Thomas Boyce est un spécialiste des interactions entre les processus neurobiologiques et psychosociaux qui mènent à des différences d’origine sociale au plan de la santé, du développement et de…

Read More >

Photo of Marla B. Sokolowski

Marla B. Sokolowski

Codirectrice du programme

Les travaux novateurs de Marla Sokolowski, reconnus mondialement, sont vus comme un modèle mécaniste intégratif de la façon dont les gènes interagissent avec l’environnement et influencent ainsi le comportement. Elle…

Read More >

Diplômé

Ronald G. Barr

Boursier associé

Université de la Colombie-Britannique, BC Children's Hospital

Canada

David Forrest Clayton

Boursier principal

Queen Mary, Université de Londres

Royaume-Uni

Paul Frankland

Boursier

Hôpital pour enfants malades

Canada

Anna Goldenberg

Boursière

Hôpital pour enfants malades

Canada

Megan R. Gunnar

Boursière associée

Université du Minnesota

États-Unis

Takao K. Hensch

Boursier principal

Université Harvard

États-Unis

Daniela Kaufer

Boursière

Université de la Californie à Berkeley

États-Unis

Michael S. Kobor

Boursier principal

Université de la Colombie-Britannique

Canada

Bryan Kolb

Boursier principal

University of Lethbridge

Canada

Joel D. Levine

Boursier principal

Université de Toronto à Mississauga

Canada

Thom McDade

Boursier principal

Université Northwestern

États-Unis

Michael J. Meaney

Boursier principal

Université McGill

Canada

Sara Mostafavi

Boursière

Université de la Colombie-Britannique

Canada

Charles A. Nelson

Boursier principal

Université Harvard

États-Unis

Candice Odgers

Boursière

University of California, Irvine

États-unis

Stephen Suomi

Boursier principal

National Institutes of Health

États-Unis

Janet Werker

Boursière associée

Université de la Colombie-Britannique

Canada

Conseillers

Nancy E. Adler

Conseillère

Université de la Californie à San Francisco

États-Unis

Elisabeth Binder

Conseiller

Institut Max-Planck de psychiatrie

Allemagne

Gene Robinson

Conseiller

Université de l’Illinois à Urbana-Champaign

États-Unis

Sir Michael Rutter

Président du comité consultatif

King's College London

Royaume-Uni

Mondial Scholar

Ami Citri

Chercheur mondial ICRA-Azrieli

Université hébraïque de Jérusalem

Israël

Kieran O'Donnell

Chercheur mondial ICRA-Azrieli

Université McGill

Canada

Programme Chronologie

Lancement du programme Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience

L’ICRA lance le programme Développement cérébral et biologique fondé sur

Un Boursier reçoit une subvention de plus de 7,3 millions de dollars

Clyde Hertzman (Université de la Colombie-Britannique), Boursier principal de l’ICRA

Clyde Hertzman dirige un réseau de l’Organisation mondiale de la santé

En collaboration avec le Human Early Learning Partnership de l’Université

Le stress pendant la grossesse réduit l’instinct maternel

Pour comprendre si les agents stressants influencent le comportement parental

Les bébés bilingues arrivent à distinguer les langues plus longtemps

Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique), Boursière principale de l’ICRA

Le programme recrute d’autres experts distingués

Le programme recrute le généticien moléculaire Joel Levine (Université de

Un manuel renseigne les parents sur le syndrome du bébé secoué

Pour réduire l’incidence du syndrome du bébé secoué (SBS), (voir

Les bébés apprennent à distinguer les langues dans l’utérus

Une étude étonnante par Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique)

Variations génétiques et compétences parentales

Les Boursiers principaux de l’ICRA Marla Sokolowski (Université de Toronto)

Des boursiers membres d’un groupe d’experts sur le développement pendant la petite enfance

Clyde Hertzman (Université de la Colombie-Britannique), Tom Boyce (Université de

Des chercheurs rouvrent une période critique de l’apprentissage de la musique

Les Boursiers principaux de l’ICRA Takao Hensch (Université Harvard) et

Ronald Barr, premier directeur du programme, énonce les objectifs du programme à l’occasion d’une activité de l’ICRA.

2003

Lancement du programme Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience

L’ICRA lance le programme Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience sous la direction de Ronald Barr (Université de la Colombie-Britannique) qui succède au programme Santé des populations et développement humain. Le programme réunit une grande panoplie d’experts mondiaux en pédiatrie, psychiatrie, psychologie du développement, neuroscience, primatologie, éducation et biologie. L’équipe a pour objectif de mieux comprendre comment différentes expériences sociales s’« intériorisent » et influencent les premières trajectoires du développement et de la santé tout au long de la vie.

Honneur: www.scienceofecd.com

Capture d’écran du site web Science of Early Childhood Development

2003

Expertise demandée pour la conception d’un programme d’enseignement sur la petite enfance

Le Red River College (Manitoba), en partenariat avec le Centre Atkinson de l’Université de Toronto, met au point une ressource d’enseignement multimédia intitulée « The Science of Early Child Development. » Les fondateurs du projet expliquent que l’ICRA a été l’inspiration derrière la création de cette ressource. Le projet transfère les connaissances sur le développement précoce du cerveau et la santé des populations dans une ressource en ligne conviviale et évolutive destinée aux étudiants et aux travailleurs de première ligne. Depuis sa création, la ressource a mis en vedette 15 Boursiers et conseillers du programme Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience. La Banque mondiale subventionne subséquemment la mise au point d’une édition internationale du site web qui a depuis pris de l’expansion grâce au soutien de l’Université Aga Khan. Les éditions nationales et internationales de la ressource sont actuellement en grande demande.

Honneur: Clyde Hertzman, Boursier principal de l’ICRA a créé le Population Health and Learning Observatory, devenu plus tard Population Data BC.

2004

Un Boursier reçoit une subvention de plus de 7,3 millions de dollars

Clyde Hertzman (Université de la Colombie-Britannique), Boursier principal de l’ICRA, est le chercheur principal d’une bourse prestigieuse octroyée par la Fondation canadienne pour l’innovation et la British Columbia Knowledge Developement Foundation, d’une valeur de 7,3 millions de dollars. Cette bourse, réunissant cinquante chercheurs, permet la mise sur pied du Population Health and Learning Observatory (maintenant appelé Population Data BC) qui vise à offrir un accès sans précédent à des ressources de données corrélées sur les populations au profit de la recherche sur la santé des populations et les services de santé au Canada et de par le monde.

Image de Population Data B.C.

Honneur: Image : Nature Reviews Neuroscience

Les rats de mères attentionnées étaient moins anxieux plus tard dans la vie que les rats de mères non attentionnées qui ont passé moins de temps à lécher et à toiletter leurs petits.

2004

Le remodelage épigénétique met en lien la petite enfance et le comportement à l’âge adulte

Les Boursiers principaux de l’ICRA Michael Meaney (Centre de recherche de l’Hôpital Douglas) et Moshe Szyf (Université McGill) démontrent pour la première fois que les expériences pendant les premières années de la vie influencent les résultats à l’âge adulte par le remodelage épigénétique du génome. Leur étude, publiée dans la revue prestigieuse Nature Neuroscience, démontre que plus une rate lèche et toilette ses petits pendant la petite enfance, moins ils seront anxieux à l’âge adulte. Ce phénomène découle d’un changement provoqué par les soins apportés par la mère au niveau de l’expression des récepteurs des glucocorticoïdes dans l’hippocampe, un composant clé de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien qui contrôle notre réaction au stress. Des soins maternels plus attentionnés entraînent des changements plus bénéfiques sur le plan du génome de la progéniture. Pour la première fois, l’étude démontre sans équivoque que le comportement peut réguler l’état épigénomique d’un gène et produit des données qui permettent d’expliquer comment les premières expériences s’intériorisent pour la vie.

Honneur: theglobeandmail.com

L’éditorial d’Edward Greenspon relatant la conversation avec Chaviva Hošek, présidente de l’ICRA, qui a mené à cette série de cinq articles sur le développement pendant la petite enfance.

2004

Une série de cinq articles dans le Globe and Mail inspirée par le programme

Après une conversation avec Chaviva Hošek, présidente de l’ICRA, le rédacteur en chef du Globe and Mail, Edward Greenspon, s’engage à publier une série d’articles sur le développement pendant la petite enfance, intitulée “Starting from Zero” , qui présente les résultats d’un certain nombre de projets de recherche fascinants sur le développement de l’enfant au Canada, y compris les travaux des Boursiers de l’ICRA Ronald Barr, Clyde Hertzman et Janet Werker(tous trois de l’Université de la Colombie-Britannique), Richard Tremblay (Université de Montréal) et Douglas Willms(Université du Nouveau-Brunswick). Ces articles de fond mettent en vedette l’originalité de la nature multidisciplinaire des projets de recherche du programme et contribuent à vulgariser des concepts scientifiques clés au profit du grand public.

Honneur: Image : Proceedings of the National Academy of Sciences

Carte illustrant le pourcentage d’enfants vulnérables par région en Colombie-Britannique.

2005

Clyde Hertzman dirige un réseau de l’Organisation mondiale de la santé

En collaboration avec le Human Early Learning Partnership de l’Université de la Colombie-Britannique, le Boursier principal de l’ICRA Clyde Hertzman (Université de la Colombie-Britannique) met au point l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance (IMDPE) en Colombie-Britannique. L’instrument se compose d’une liste détaillée visant à évaluer le développement de l’enfant dans cinq domaines clés — bien-être physique, compétence sociale, maturité affective, développement langagier et cognitif, et aptitudes en communication et connaissances générales. Grâce à cette liste, on peut déterminer le niveau de vulnérabilité de l’enfant. Après un projet pilote auprès d’enfants de cinq ans à Vancouver, l’instrument est rapidement mis en œuvre dans toute la province quand le regroupement des données par région géographique révèle une association étonnante entre la vulnérabilité et les quartiers plus pauvres. Hertzman est rapidement hissé au rang de chef de file mondial dans l’évaluation de la santé fondée sur les populations et, à ce titre, est nommé chef d’équipe du Réseau du savoir en développement de la petite enfance de l’Organisation mondiale de la santé, dans le cadre de la commission internationale sur les déterminants sociaux de la santé. L’IMDPE est maintenant offert partout au Canada et son utilisation aux États-Unis ne cesse de croître.

Logo de la Société royale du Canada, des Centers for Disease Control and Prevention, du National Council of State Legislators et des National Institutes of Health.

2005

Instituts prestigieux reconnaît l’expertise du programme

Douglas Willms (Université du Nouveau-Brunswick), Boursier de l’ICRA, est élu membre de la Société royale du Canada, hommage le plus prestigieux pour chercheurs, artistes et scientifiques au pays. Megan Gunnar (Université du Minnesota), Associée de l’ICRA, est invitée à partager les répercussions sur les politiques de ses travaux sur le développement pendant la petite enfance avec le National Council of State Legislators et les Centers for Disease Control. Les U.S. National Institutes of Health nomment la conseillère de l’ICRA Nancy Adler (Université de la Californie à San Francisco) au poste de membre du comité consultatif du directeur, une nomination prestigieuse et influente, dont l’objectif est de transmettre des conseils au directeur des NIH relativement à des questions stratégiques et de planification.

Honneur: CIFAR

Tom Boyce, Boursier principal de l’ICRA

2005

L’ICRA contribue à l’embauche du Boursier principal Tom Boyce au Canada

Thomas Boyce, Boursier principal de l’ICRA, alors en poste à l’Université de la Californie à Berkeley, accepte un poste à l’Université de la Colombie-Britannique à titre de B.C. Leadersip Chair en développement de la petite enfance. Il semble que les interactions avec les membres de l’ICRA au sein du programme aient joué un rôle déterminant dans la concrétisation de cette nomination. Tom Boyce se joint officiellement à l’Université de la Colombie-Britannique en 2006, fort d’une nouvelle subvention des National Institutes of Health intitulée « Disparités sociales dans la neurobiologie précoce du stress ». De dire Boyce, « mon expérience avec le programme Développement cérébral et biologique fondé sur l’expérience m’a naturellement mené sur cette voie ».

Honneur: iStock

Les rates exposées à des périodes de stress intenses pendant la grossesse léchaient moins leurs petits que celles qui avaient connu des niveaux de stress inférieurs, illustrant un lien entre l’instinct maternel et le stress.

2006

Le stress pendant la grossesse réduit l’instinct maternel

Pour comprendre si les agents stressants influencent le comportement parental, le Boursier principal Michael Meaney (Centre de recherche de l’Hôpital Douglas) classifie les rates en fonction de leur niveau d’instinct maternel, élevé ou faible, d’après le léchage et le toilettage de leurs nouveau-nés. Après le sevrage des petits, Meaney accouple les mêmes femelles, mais les expose à des stimulations stressantes pendant sept jours lors de la grossesse. Les rates qui avaient auparavant un grand instinct maternel ont obtenu une note faible après l’exposition au stress. Plus important encore, les bébés rats une fois rendus à l’âge adulte avaient un faible instinct maternel, illustrant un effet intergénérationnel. Un dernier accouplement en l’absence de stimulations stressantes démontre que l’épisode antérieur de stress a déclenché des changements comportementaux durables, car les mères (et les petits à l’âge adulte) continuent à afficher un faible instinct maternel même après une grossesse sans stress. Il s’agit d’une étude importante, car elle démontre que les effets de l’adversité environnementale se transmettent d’une génération à l’autre par un mécanisme non génomique qui met en jeu les soins maternels.

Honneur: www.child-encyclopedia.com

Une capture d’écran du site web de l’Encyclopedia on Early Childhood Development

2006

Des boursiers créent l’Encyclopedia on Early Child Development

À titre de directeur du Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants, le Boursier de l’ICRA Richard Tremblay (Université de Montréal), de concert avec le directeur du programme Ronald Barr (Université de la Colombie-Britannique), travaille au développement continu d’une encyclopédie librement accessible sur le web portant sur le développement des jeunes enfants. Cet outil en ligne, dont les deux membres de programme assurent la direction, offre des données de pointe fondées sur la recherche traitant de divers sujets reliés au développement pendant la petite enfance. Destiné avant tout aux décideurs, aux professionnels et aux parents instruits, ce site fait appel à des experts du développement des jeunes enfants de réputation internationale pour synthétiser les connaissances actuelles sur des sujets spécifiques. Disponible en quatre langues et comptant plus de mille visites par jour, l’encyclopédie est vue comme l’une des meilleures sources électroniques de résultats récents sur le développement pendant la petite enfance.

Honneur: Image par Ronald Barr

Un graphique illustrant la corrélation entre le moment où les bébés commencent à pleurer plus souvent et le moment où la plupart des SBS se manifestent.

2006

Lien entre la phase de développement la plus intense des pleurs et le syndrome du bébé secoué

Le syndrome du bébé secoué (SBS), forme la plus courante de violence faite aux enfants, s’observe habituellement chez les nourrissons de moins de six mois, âge où se produit une augmentation naturelle des pleurs. Pour déterminer si les pleurs sont un facteur déclencheur du SBS, Ronald Barr (Université de la Colombie-Britannique), directeur du programme de l’ICRA, compare l’âge d’hospitalisation de plus de 270 enfants souffrant du SBS avec la période du développement pendant laquelle les nourrissons présentent une augmentation naturelle des pleurs. Son étude démontre que la courbe des pleurs et la courbe du SBS commencent autour de 2 à 3 semaines, atteignent ensuite un pic élevé et retournent aux valeurs initiales à 36 mois. On a depuis démontré que l’écart détecté entre les deux courbes découle du fait que de nombreux enfants souffrant de SBS sont exposés à des épisodes répétés de secouage avant l’hospitalisation. Comme nous savons maintenant que les pleurs peuvent déclencher le SBS, les chercheurs espèrent faciliter la mise au point d’intervention préventive.

2007

Les bébés bilingues arrivent à distinguer les langues plus longtemps

Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique), Boursière principale de l’ICRA, révèle que des nourrissons de quatre et six mois peuvent distinguer l’anglais du français simplement en percevant des articulations silencieuses. Chose étonnante, à huit mois, seulement les nourrissons bilingues (anglais-français) réussissent encore; les bébés monolingues ne peuvent plus faire la différence. Ces résultats illustrent un état de préparation étonnamment précoce pour la discrimination visuelle des langues chez le nourrisson et soulignent la capacité d’un nourrisson à ne retenir que les sensibilités perceptuelles nécessaires.

Honneur: Images de Fred Field and Martin Dee, Université de la Colombie-Britannique

Les Boursiers principaux de l’ICRA Takao Hensch (Université Harvard), gauche, et Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique), droite, sous la bannière du Human Frontier Science Program.

2007

Des boursiers reçoivent une subvention du Human Frontier Science Program

Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique), Boursière principale de l’ICRA et psychologue du développement, et Takao Hensch (Harvard University), (Université Harvard), Boursier principal et biologiste moléculaire et cellulaire, font équipe pour recevoir une subvention prestigieuse de 1 million de dollars du Human Frontier Science Program. Ils affirment que les discussions et les séances de remue-méninges avec d’autres Boursiers de l’ICRA sont en grande partie responsables de l’obtention de ce financement. Les recherches réalisées grâce à cette subvention misent sur leur approche multidisciplinaire et comportent un volet épigénétique et un volet axé sur le comportement humain. Cette subvention vient appuyer la recherche fondamentale sur les voies principales de signalisation neuronale en jeu dans l’acquisition du langage et le comportement communicatif dans des modèles animaux et chez l’humain. Les Boursiers ont depuis publié un certain nombre d’articles importants portant sur l’effet des antidépresseurs pendant la grossesse sur la perception de la parole par les nourrissons (voir 2013) et l’acquisition de l’oreille parfaite à l’âge adulte (voir 2013).

Honneur: Vidéo : The Agenda with Steve Paikin

Marla Sokolowski en entrevue à l’émission The Agenda with Steve Paikin sur TVO.

2007

Une généticienne réputée souligne la pertinence de la drosophile

Des boursiers célèbrent le recrutement de Marla Sokolowski (Université de Toronto), grande généticienne, au sein du programme. Sokolowski, biologiste moléculaire et découvreuse du gène fourrager, est vue comme une pionnière dans la génétique et la biologie moléculaire du comportement alimentaire des drosophiles. Même si cela semble être un domaine d’intérêt inhabituel pour le programme, la drosophile est inestimable pour les études génétiques grâce à sa similarité génétique avec l’humain et sa capacité de se reproduire rapidement, permettant la réalisation d’études multigénérationnelles en peu de temps. Sololowski a l’intention d’utiliser les modèles de drosophiles pour étudier les liens génétiques et neuroplastiques entre l’adversité tôt dans la vie et les résultats en matière de santé à l’âge adulte. Pour de plus amples renseignements, veuillez visionner la vidéo affichée à gauche de l’entrevue 2013 accordée à l’émission The Agenda with Steve Paikin sur TVO.

Honneur: Bbski / Wikimedia and iStock

Les Boursiers principaux Joel Levine et David Clayton étudient, respectivement, les drosophiles et les diamants mandarins.

2008

Le programme recrute d’autres experts distingués

Le programme recrute le généticien moléculaire Joel Levine (Université de Toronto à Mississauga) et le biologiste du développement David Clayton (Queen Mary, Université de Londres). Les deux Boursiers principaux espèrent déchiffrer les processus moléculaires et cellulaires à la base de changements fondés sur l’expérience de l’expression génique et de la fonction cérébrale, particulièrement dans le contexte des interactions sociales et du comportement. Les travaux de Clayton portent sur le diamant mandarin et Levine étudie surtout les drosophiles. Il s’agit de deux modèles utiles en épigénétique. Pour de plus amples renseignements, veuillez visionner cette vidéo de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign sur les recherches menées par Clayton sur les oiseaux chanteurs et cette baladodiffusion des séances scientifiques des PNAS 2013 mettant en vedette Levine et ses travaux sur les drosophiles.

Honneur: Image : World Health Organization

La couverture du rapport final de la Commission sur les déterminants sociaux de la santé de l’Organisation mondiale de la santé, « Combler le fossé en une génération ».

2008

Hertzman joue un rôle clé dans la Commission des déterminants sociaux de la santé de l’OMS

La Commission des déterminants sociaux de la santé de l’Organisation mondiale de la santé publie son rapport final, « Combler le fossé en une génération : Instaurer l’équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux ». Sous la houlette de Clyde Hertzman, Boursier principal de l’ICRA, le Canada est la source principale de connaissances d’un des chapitres clés du rapport, « Équité dès le départ », qui porte exclusivement sur le développement des jeunes enfants. D’après les résultats, le rapport recommande que les pays membres de l’OMS « prennent position en faveur d’une approche globale des premiers stades de la vie et appliquent cette approche en s’appuyant sur les programmes existants de survie de l’enfant et en élargissant les interventions prévues pendant les premières années de l’existence au développement social, affectif et cognitif et langagier. »

Honneur: Wikipedia Commons

Affiche d’une ligne de prévention du suicide sur le George Washington Memorial Bridge à Seattle (Washington)

2008

Des antécédents de maltraitance influencent le profil épigénétique des suicidés

En misant sur leur fascinante étude publiée dans Nature Neuroscience sur les soins maternels prodigués par des rates (voir 2004), les Boursiers principaux de l’ICRA Michael Meaney; (Centre de recherche de l’Hôpital Douglas) et Moshe Szyf (Université McGill) appliquent leurs travaux à l’humain et démontrent que l’adversité tôt dans la vie peut influencer de façon épigénétique la sensibilité du cerveau adulte. La violence envers les enfants modifie l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, le principal système de réaction au stress du cerveau et augmente le risque de suicide. Toutefois, avant ces deux études importantes, on comprenait mal les mécanismes biologiques à la source de ces liens. Par l’examen de tissu cérébral de personnes décédées par suicide (ou de personnes mortes soudainement sans antécédents de violence pendant l’enfance), les chercheurs découvrent que les changements épigénétiques qui contrôlent l’expression des gènes de l’ARN ribosomal et des récepteurs du cortisol sont complètement différents chez les personnes ayant des antécédents de violence pendant l’enfance. Les résultats illustrent le rôle de la modulation épigénétique de l’ARNr dans la pathophysiologie du suicide, ainsi que le rôle des soins parentaux dans la régulation épigénétique de la réaction au stress chez l’humain. Ils soulignent la possibilité que les suicidés connaissent un lourd fardeau bien avant de décider à se suicider.

Honneur: Image courtesy of www.dontshake.org

Carte illustrant l’adoption du programme Period of PURPLE Crying.

2009

Un manuel renseigne les parents sur le syndrome du bébé secoué

Pour réduire l’incidence du syndrome du bébé secoué (SBS), (voir 2006), Ronald Barr (Université de la Colombie-Britannique) met au point le livret éducatif et le DVD « "The Period of PURPLE Crying, » destinés à expliquer aux parents que les pleurs font partie de la normalité chez le nourrisson et à exposer les dangers associés au secouage. Deux études randomisées contrôlées illustrent que ces ressources ont augmenté la compréhension qu’ont les parents des pleurs chez le nourrisson et amélioré les comportements jugés importants dans la prévention du SBS (par exemple, s’éloigner en cas de pleurs inconsolables). Plus de 1000 hôpitaux au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Australie utilisent maintenant cette méthode.

Honneur: Photo de Lucy Nicholson / Reuters

Cette photo de la série de Reuters « America’s Homeless Children » présente Lily Earp, 8 ans, et sa sœur dans un refuge à Los Angeles, en Californie. Les recherches démontrent que l’adversité tôt dans la vie modifie l’expression génique et augmente le risque de maladie plus tard dans la vie.

2009

Le risque de maladies à l’âge adulte lié à l’adversité tôt dans la vie

Michael Kobor (Université de la Colombie-Britannique) contribue à expliquer pourquoi les enfants élevés dans des conditions socioéconomiques défavorables affichent une plus grande vulnérabilité à la maladie chronique dans la cinquantaine et la soixantaine. Kobor et ses collaborateurs démontrent qu’un environnement socioéconomique faible tôt dans la vie semble déclencher une adaptation épigénétique défensive par la rétrorégulation de gènes en jeu dans la réaction au stress et une régulation positive de gènes en jeu dans la signalisation pro-inflammatoire. Bien qu’à court terme ces adaptations peuvent aider les gens à composer avec l’adversité, au long cours cela peut être néfaste pour l’organisme et contribue probablement à une plus grande vulnérabilité à la maladie chronique.

Honneur: Image de Proceedings of the National Academy of Sciences

Reconstructions 3D d’images du cerveau illustrant la PKG colorée en vert et les neuropiles en rose. Notez la différence dans le mode d’expression du cerveau des fourmis majeures et mineures, comme l’indiquent les flèches.

2009

Comprendre le fondement moléculaire du comportement

Marla Sokolowski (Université de Toronto), Boursière principale et codirectrice du programme de l’ICRA, et ses collaborateurs éclaircissent un mécanisme grâce auquel les fourmis ajustent leur comportement en fonction de signaux environnementaux. Les fourmis à l’étude peuvent changer de rôle entre les fourmis majeures qui défendent le nid et les fourmis mineures qui cherchent de la nourriture, en fonction de signaux environnementaux, y compris la disponibilité des aliments. Les chercheurs découvrent que le gène fourrager (identifié à l’origine par Sokolowski chez la drosophile) et une enzyme encodée par le gène fourrager, appelée PKG, sont des médiateurs biologiques de cette modification comportementale. Les fourmis majeures et mineures affichent de nettes différences sur le plan de l’activité de la PKG et de la distribution spatiale de la protéine fourragère dans le cerveau (photo en médaillon). La manipulation du niveau du gène fourrager ou de l’activité de la PKG peut aussi déclencher une modification comportementale. Il s’agit de l’une des premières études à cerner les véritables mécanismes biologiques à la base d’un changement comportemental induit par l’environnement.

Honneur: Image : Université de la Colombie-Britannique

Un bébé au Infant Studies Centre de l’Université de la Colombie-Britannique tète une suce branchée à un ordinateur pour mesurer sa vitesse de succion en réaction à certaines langues.

2010

Les bébés apprennent à distinguer les langues dans l’utérus

Une étude étonnante par Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique), Boursière principale de l’ICRA, découvre que les bébés connaissent déjà des langues spécifiques à la naissance. Les chercheurs donnent aux bébés une suce branchée à un ordinateur pour mesurer la vitesse de succion et les exposent ensuite à une variété de langues. Une augmentation de la succion signale un intérêt pour la langue entendue. La succion des bébés était la plus forte quand ils entendaient la langue parlée le plus souvent par leur mère pendant la grossesse; par exemple, anglais vs tagalog ou chinois. Les bébés de mères bilingues qui parlaient régulièrement deux langues pendant la grossesse réagissaient autant à chaque langue. Étonnamment, les bébés de mères bilingues pouvaient distinguer une langue de l’autre. Ils augmentaient leur vitesse de succion quand ils entendaient une langue familière et arrêtaient quand cela n’avait plus d’intérêt. Dès qu’ils entendaient une autre langue, ils recommençaient à sucer ardemment la suce, démontrant qu’ils pouvaient noter le passage à une autre langue.

Honneur: Image de Ziba Vaghri / Human Early Learning Partnership

Des écoliers à Karachi (Pakistan)

2010

L’expertise des Boursiers profite au monde en développement

Les Boursiers principaux de l’ICRA Tom Boyce, Clyde Hertzman et Michael Kobor(tous de l’Université de la Colombie-Britannique), ainsi que l'ancienne Chercheuse mondiale de l’ICRA Jelena Obradović (Université Stanford) vont à Karachi (Pakistan) pour explorer une collaboration avec l’Université Aga Khan. Grâce à cette visite, Obradović reçoit une bourse de Grands Défis Canada pour étudier l’effet d’interventions développementales précoces sur la fonction exécutive (une mesure de la capacité cognitive) de nourrissons et de tout-petits en régions rurales au Pakistan. En collaboration avec Aisha Yousafzai (Université Aga Khan), les chercheurs espèrent produire de nouveaux résultats neurobiologiques indiquant que des interventions dans la vie des enfants dans le monde en développement peuvent influencer les processus neuronaux de base. Charles Nelson (Université Harvard), Boursier principal de l’ICRA, participe maintenant à l’étude et met à profit son expérience dans la mesure électroencéphalographique des fonctions neuronales préfrontales. En outre, la visite initiale mène à une étude pilote pour évaluer l’incidence de la mise en œuvre de l’IMDPE (voir 2005) dans une grande région rurale du Pakistan.

Honneur: Image de Genes, Brain and Behavior

Associations entre les expériences d’une mère pendant la petite enfance (qualité des soins pendant les premières années) et son comportement maternel actuel (fréquence à laquelle la mère détourne le regard de son enfant) ou son attitude (attachement perçu), regroupées par génotype.

2011

Variations génétiques et compétences parentales

Les Boursiers principaux de l’ICRA Marla Sokolowski (Université de Toronto) et Michael Meaney (Centre de recherche de l’Hôpital Douglas) publient une étude illustrant un lien entre une variation génétique, les soins maternels et l’expérience de l’adversité qu’a connu la mère pendant l’enfance. Conjointement avec le projet sur l’adversité maternelle, la vulnérabilité et le neurodéveloppement (MAVAN) chez l’enfant humain, les chercheurs démontrent que des variations dans le gène transporteur de sérotonine – gène clé de la santé développementale et mentale – influencent la sensibilité et le comportement maternel à l’égard de nourrissons de six mois quand on tient compte des premières expériences de la mère. Les mères avec des antécédents de violence pendant l’enfance et une variation spécifique du gène transporteur de la sérotonine détournaient le regard de leur bébé plus fréquemment que les mères portant la même variation, mais n’ayant pas d’antécédents de violence, ou les mères dont la variation du gène était jugée plus protectrice. Ces résultats pourraient contribuer à expliquer pourquoi certaines personnes sont plus sensibles à la maltraitance ou à la dépression postpartum que d’autres. Depuis cette publication, les chercheurs ont cerné d’autres variations génétiques dans des gènes associés aux systèmes dopaminergiques et de l’ocytocine qui semblent aussi être en lien avec les compétences maternelles.

Honneur: CIFAR

Sir Michael Rutter, conseiller de l’ICRA, prononce une allocution à l’occasion du colloque Sackler de la National Academy of Sciences intitulé « The Biological Embedding of Early Social Adversity: From Fruit Flies to Kindergartners », tenu les 9 et 10 décembre 2011.

2011

Des boursiers organisent un symposium international sur l’intériorisation biologique de l’adversité sociale

Le programme organise avec brio un prestigieux colloque Arthur M. Sackler intitulé « The Biological Embedding of Early Social Adversity: From Fruit Flies to Kindergartners », commandité par Gene Robinson, conseiller de l’ICRA et membre de la National Academy of Science. Ce colloque puise son inspiration dans des observations de l’ICRA : la position socioéconomique est le déterminant le plus puissant de la santé et du développement chez l’humain, et l’exposition différentielle à l’adversité pendant la petite enfance contribue fortement aux disparités sociales résultantes. Tenu en Californie, le colloque offre des présentations de boursiers du programme, ainsi que d’autres scientifiques de renom dont les études portent sur la biologie de la stratification sociale et les façons par lesquelles l’adversité sociale influence les processus neurobiologiques et génomiques. Le symposium permet au programme de partager ses recherches et ses connaissances de pointe avec une brochette interdisciplinaire de spécialistes des sciences sociales, biomédicales et fondamentales de classe mondiale.

Honneur: Shutterstock

Des chercheurs découvrent un lien entre le stress tôt dans la vie et l’expression des gènes à l’âge adulte.

2011

Intériorisation biologique des premières expériences dans le génome adulte

Deux publications collectives par des boursiers de l’ICRA mènent à des résultats qui, pour la première fois, indiquent que les circonstances sociales tôt dans la vie — socioéconomiques et psychosociales — peuvent influencer le génome par des processus épigénétiques. La première étude cerne un mode de méthylation différentiel (type de modulateur épigénétique qui influence l’ampleur de l’expression d’un gène) chez des adolescents qui, aux dires des parents, ont connu un niveau élevé de stress pendant la petite enfance, comparativement à des adolescents qui, d’après les parents, n’ont pas eu les mêmes expériences. La deuxième étude a évalué l’ADN de participants de la 1958 British Birth Cohort, un groupe chez qui on a repéré des gradients socioéconomiques en matière de santé, d’apprentissage et de développement. L’article a identifié une association entre la méthylation différentielle de l’ADN adulte et la position socioéconomique pendant l’enfance. Ces études sont essentielles, car elles révèlent que les modifications épigénétiques pourraient être un des mécanismes possibles de l’intériorisation biologique et constituent une indication claire que l’inné et l’acquis sont inextricablement liés au développement humain, mettant un terme au débat opposant l’inné et l’acquis.

Honneur: Image : Société royale du Canada

À partir de la gauche : Richard Tremblay, Dr Alan Bernstein (président de l’ICRA), John Challis, Alison Fleming, les Boursiers principaux de l’ICRA Marla Sokolowski, Clyde Hertzman et Michel Boivin, Yoland Grisé, Marie D’Iorio, les Boursiers principaux de l’ICRA Janet Werker et Tom Boyce, Candice Odgers et Michael Kramer.

2012

Des boursiers membres d’un groupe d’experts sur le développement pendant la petite enfance

Clyde Hertzman (Université de la Colombie-Britannique), Tom Boyce (Université de la Californie à San Francisco), Marla Sokolowski (Université de Toronto) et Ronald Barr (Université de la Colombie-Britannique) sont invités à participer à un groupe d’experts de la Société royale du Canada et de l’Académie canadienne des sciences de la santé sur le développement pendant la petite enfance. On convoque le groupe d’experts pour offrir au public canadien un document consensuel sur les résultats scientifiques qui illustrent comment des facteurs biologiques, sociaux et environnementaux précoces interagissent pour influencer les résultats en matière de santé au long cours. Le rapport qui en découle est maintenant un outil qu’utilisent beaucoup ceux qui s’intéressent au développement pendant la petite enfance.

Honneur: iStock / Journal of Neuroscience

The above heat map shows striking differences in gene expression between La carte thermique ci-dessus illustre des différences étonnantes de l’expression génique entre des singes élevés par leur mère biologique (MR) et des singes élevés par un groupe de pairs de substitution (SPR). Le rouge indique une surexpression génique et le vert indique une sous-expression génique.

2012

Les soins maternels chez le singe sont gravés dans le génome

Les Boursiers principaux de l’ICRA Stephen Suomi (National Institute of Child Health and Human Development) et Moshe Szyf (Université McGill) démontrent que l’environnement maternel influence directement les modes de méthylation génomique chez les macaques rhésus. Des singes élevés pendant les six premiers mois de vie par leur mère présentaient des différences comparativement à des chimpanzés élevés par une mère de substitution inanimée. Les deux groupes affichaient des modes de méthylation nettement différents dans l’ADN du sang (lymphocytes) et du cerveau (cortex frontal) au début de l’âge adulte. Ces résultats illustrent le concept de l’intériorisation biologique chez des animaux étroitement apparentés aux humains. Les soins maternels déclenchent des modes de méthylation dans des régions communes de l’ADN d’échantillons sanguins et cérébraux, ainsi que des changements au plan tissulaire. Ces résultats suggèrent que l’intériorisation biologique de l’adversité tôt dans la vie se fait de façon systémique et génomique, une observation particulièrement pertinente pour les études en épigénétique humaine où l’accès au tissu cérébral est difficile.

Honneur: Image courtesy of Proceedings of the National Academy of Sciences

Couverture du volume spécial des PNAS, « Biological Embedding of Early Social Adversity: From Fruit Flies to Kindergartners ».

2012

Un supplément des PNAS sur la biologie de l’adversité sociale

Dans la foulée du colloque Sackler 2011, des boursiers de l’ICRA participent à un numéro spécial des Proceedings of the National Academy of Sciences, l’un des périodiques scientifiques multidisciplinaires les plus cités au monde. Le volume intitulé « The Biological Embedding of Early Social Adversity: From Fruit Flies to Kindergarteners » présente 25 articles rédigés pour la plupart par des Boursiers du programme Développement du cerveau et de l’enfant de l’ICRA provenant d’une variété de disciplines, et portant sur tout un éventail de sujets. Par exemple, les recherches traitent de liens entre le recours aux antidépresseurs pendant la grossesse et des changements dans la façon dont les nourrissons perçoivent la parole, et de l’incidence de l’adversité nutritionnelle tôt dans la vie et le comportement exploratoire et de prise de risques chez les drosophiles adultes. En outre, les articles ont porté sur le remodelage épigénomique en fonction du statut socioéconomique ou des facteurs psychosociaux tôt dans la vie, et sur l’adaptation comportementale des élèves de maternelle à la stratification sociale et au climat en classe.

Honneur: Shutterstock

Les chercheurs ont découvert que l’administration de valproate, en association avec un programme de formation de reconnaissance de notes, réinstaure la plasticité associée à l’oreille absolue chez l’adulte.

2013

Des chercheurs rouvrent une période critique de l’apprentissage de la musique

Les Boursiers principaux de l’ICRA Takao Hensch (Université Harvard) et Janet Werker (Université de la Colombie-Britannique) réussissent à rouvrir une période d’apprentissage chez l’adulte qui permet presque l’acquisition de l’oreille absolue. L’oreille absolue est la capacité d’identifier avec justesse une note de musique sans points de référence, et la période critique d’apprentissage de l’oreille absolue se ferme habituellement après l’âge de sept ans. Les chercheurs ont découvert que l’administration de valproate, en association avec un programme de formation de reconnaissance de notes, réinstaure la plasticité associée à l’oreille absolue chez l’adulte. Les périodes critiques – une fenêtre fixe dans le temps pendant laquelle un organisme présente une sensibilité accrue à une stimulation environnementale nécessaire à l’acquisition d’une compétence donnée – sont un des points de mire du programme, car elles ont un effet durable sur le développement de la fonction cérébrale et du comportement. Il s’agit de travaux importants, car ils suggèrent une façon de rétablir les capacités perceptuelles chez des personnes qui autrement ne pourraient y avoir accès : par exemple, chez des personnes dont la surdité ou la cécité ont été corrigées tard dans la vie. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter cette entrevue avec Takao Hensch, Boursier principal de l’ICRA, sur la National Public Radio.

Honneur: Shutterstock

Les recherches suggèrent que l’exposition à des microorganismes pourrait être bénéfique pour contrecarrer l’inflammation causée par le stress à l’âge adulte.

2013

Avoir les mains sales dans l’enfance pourrait conférer un effet protecteur à long terme

Thomas McDade (Université Northwestern), Boursier de l’ICRA, démontre que contrairement à des rapports antérieurs, les premières expériences semblent influencer l’association entre le stress et l’inflammation à l’âge adulte. McDade a observé que les personnes exposées à de faibles niveaux de microorganismes pendant la petite enfance affichent une plus grande vulnérabilité aux effets proinflammatoires du stress à l’âge adulte. Les résultats suggèrent que des niveaux plus élevés d’exposition microbienne pendant la petite enfance pourraient tamponner les effets indésirables sur la santé des stresseurs proinflammatoires à l’âge adulte. On se demande si les sociétés occidentales où l’on met beaucoup l’accent sur l’hygiène ne portent pas préjudice à leurs enfants.

Honneur: Reuters

Enfants ukrainiens rejetés par leurs parents dans la salle de jeu d’un orphelinat dans la ville de Donetsk, le 14 août.

2013

Les enfants adoptifs présentent un déficit de la fonction exécutive

Megan Gunnar (Université du Minnesota), Boursière principale de l’ICRA, et Charles Nelson (Université Harvard), cernent un déficit de la fonction exécutive (mesure de la capacité cognitive) chez des enfants de 10 et 11 ans adoptés alors qu’ils étaient nourrissons ou tout-petits. Les chercheurs analysent l’activité électrique cérébrale pendant deux tâches requérant une attention particulière chez des enfants adoptifs et non adoptifs élevés dans des foyers affichant un revenu et un niveau d’éducation similaires. Les enfants adoptifs présentent des altérations de l’attention soutenue et de l’attention exécutive, résultats en adéquation avec des travaux précédents qui ont repéré un lien entre des conditions de vie sous-optimales tôt dans la vie et des répercussions sur des aires cérébrales en jeu dans la régulation du comportement. Ces résultats ont des répercussions importantes sur le rendement scolaire éventuel d’un enfant et pourraient contribuer à expliquer les écarts en matière de rendement scolaire associés aux enfants qui ont connu l’adversité tôt dans la vie.

Idées liées à Développement du cerveau et de l’enfant

Nouvelles | Développement du cerveau et de l’enfant | Apprentissage automatique, apprentissage biologique

L’oubli peut vous rendre plus intelligent

Pour la plupart des gens, avoir une bonne mémoire veut dire être capable de se souvenir clairement de plus d’informations...

Compte-rendu de symposium | Développement du cerveau et de l’enfant

Lutter contre l’adversité pendant la petite enfance

Aider les enfants vulnérables en milieu scolaire Le 29 juin 2016, en partenariat avec PolicyWise for Children and Families (anciennement...