Photo of Ateliers de recherche de l’ICRA – appel de propositions

Ateliers de recherche de l’ICRA – appel de propositions

Annonce Nouvelles 21.02.2017

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au programme d’ateliers de recherche. Nous acceptons actuellement des propositions sur les effets sociétaux de l’intelligence artificielle.

Depuis plus de trente ans, les programmes de recherche mondiaux du CIFAR mettent en lien un grand nombre des plus brillants cerveaux du monde – en transcendant frontières et domaines – pour créer de nouvelles perspectives et susciter de nouvelles idées. Notre engagement envers une mobilisation et des interactions soutenues en matière de recherche par l’entremise de réseaux de recherches interdisciplinaires offre aux chercheurs une des ressources les plus rares : la liberté de prendre des risques intellectuels essentiels à la création de connaissances véritablement transformatrices.

Nous invitons la communauté de recherche internationale à soumettre des propositions d’ateliers qui s’articulent autour de questions complexes et fondamentales d’importance mondiale. Les sujets choisis pour les ateliers devraient avoir une incidence sur de multiples secteurs de la société à l’échelle internationale. Nous encourageons les sujets qui présentent les attributs suivants : sujets à risque élevé, sujets d’actualité dans le contexte des événements mondiaux ou sujets qui se prêteraient le mieux à une approche collaborative et interdisciplinaire en vue de réaliser des percées ou des améliorations.

(+) DOMAINES DE PROPOSITIONS D’ATELIERS ET ÉCHÉANCIER

En ce moment, nous acceptons uniquement les propositions qui portent sur les effets sociétaux de l’IA.

Vous pouvez trouver ici la liste des ateliers qui ont été retenus jusqu’à présent, y compris notre appel ciblé sur le bien-être de l’enfant. N’hésitez pas à communiquer avec nous ou à vous inscrire pour recevoir par courriel des mises à jour sur de futurs appels ouverts et ciblés de propositions d’ateliers. 

IA et société

Depuis trente-cinq ans, le CIFAR œuvre à l’appui de recherches qui nous permettent de mieux comprendre la technologie et la société. Pour miser sur ces réalisations qui se fondent sur le premier programme du CIFAR, Intelligence artificielle, robotique et société, ainsi que sur des programmes plus récents, Bien-être collectif et Institutions, organisations et croissance, le CIFAR lance un appel de propositions d’ateliers de recherche sur l’IA et la société.

Nous sollicitons des propositions d’ateliers de recherche internationaux qui explorent les aspects sociaux, éthiques, juridiques et économiques de l’intelligence artificielle (AI). Chaque proposition doit inclure le plan d’une publication destinée à un auditoire non universitaire, comme des décideurs et des ONG.

Grâce à un investissement de 125 millions de dollars du gouvernement du Canada au profit de la Stratégie pancanadienne en matière d’IA, ces ateliers exploreront des questions d’importance mondiale que des équipes interdisciplinaires et internationales seront mieux à même de résoudre.

Nous accueillons des propositions sur tous les aspects de l’intersection entre l’IA et la société. Toutefois, nous encourageons les propositions qui explorent l’IA par l’entremise des thèmes suivants :

Considérations de politique générale : Le rythme de développement des technologies de l’IA continue à s’accélérer et cela mène à de nombreuses discussions sur les effets et les réactions éventuelles dans tous les secteurs et domaines stratégiques. Le CIFAR est à la recherche d’ateliers qui examineront un vaste éventail de considérations de politique générale relatives aux systèmes d’IA, comme l’urbanisme, le transport, l’éducation, le travail et le droit.

Dynamique mondiale de l’IA : De plus en plus, le développement et la mise en œuvre des technologies de l’IA se font en transcendant frontières et territoires de compétence, même en présence de différences régionales importantes. Le CIFAR est à la recherche d’ateliers qui exploreront des questions sur l’IA à l’échelle mondiale relativement à la mondialisation, au commerce, au développement, aux relations internationales, à la culture, à la concurrence, à l’inégalité et à la gouvernance.

Découverte et création : Bien que la prédiction et l’analyse soient les fonctions primaires de la plupart des systèmes d’IA, certaines technologies d’IA mènent à la création d’innovations en art, en musique, en science et en journalisme. Le CIFAR est à la recherche d’ateliers qui examineront des questions, comme la nature de l’intelligence, la créativité, la notion de paternité d’une œuvre, l’art, le parti-pris, l’imputabilité, la transparence et les activités savantes.

Cliquer ici pour faire une demande.

Dates à retenir

  • Lancement de l’appel – 9 avril 2018
  • Date limite de présentation d’une demande – 28 mai 2018
  • Décisions sur les ateliers – 13 juillet 2018
  • Période de planification des ateliers – jusqu’en octobre 2018
  • Exécution des ateliers – jusqu’en mars 2019
  • Publications facilitées par le CIFAR – avril 2019

(+) ADMISSIBILITÉ

  • Les ateliers doivent compter une équipe principale constituée de trois ou quatre chercheurs internationaux et interdisciplinaires ou des professionnels qui ont l’intention d’aborder des sujets d’importance mondiale. Au moins l’un des participants doit être basé au Canada. Les autres participants doivent avoir une représentativité géographique diversifiée. L’un des membres de l’équipe principale doit agir à titre de candidat principal de la proposition. Le CIFAR travaillera avec l’équipe principale pour cerner et recruter d’autres participants
  • Les ateliers doivent aborder un nouveau domaine de recherche ou une lacune dans le programme de recherche.
  • Les propositions d’ateliers soumises par des membres actuels du CIFAR doivent se situer à l’extérieur du cadre de recherche et de l’évolution des programmes de recherche actuels du CIFAR.
  • Les propositions devraient énoncer le plan de l’atelier, y compris les thèmes et les résultats anticipés, le ou les emplacements éventuels et la durée. Il faut fournir un budget préliminaire (déplacement, hébergement, repas, frais sur place, réunions de planification avant et après l’atelier) jusqu’à concurrence de 50 000 $ CA pour un seul atelier, ou 80 000 $ CA pour deux ateliers. Les propositions qui dépassent ces plafonds ne seront pas prises en considération. Le CIFAR travaillera avec les candidats retenus pour dresser un budget détaillé.
  • Tous les membres de l’équipe principale doivent être des chefs de file de renommée internationale qui sont vus comme des experts dans leur domaine.
  • Le CIFAR n’offre pas de soutien financier aux ateliers ou aux conférences qui sont déjà planifiés. Ce programme vise les ateliers qui en sont au tout premier stade de planification. Veuillez noter que le CIFAR apportera son aide aux auteurs des demandes pour l’organisation de l’atelier, y compris la liste d’invités et le budget si accordé.
  • Comme les ateliers visent à créer de nouvelles collaborations, les demandes devraient démontrer qu’il s’agit d’un nouveau groupe qui se réunit pour faire avancer le sujet de recherche proposé.

(+) EXIGENCES RELATIVES À LA PROPOSITION

Il faut soumettre votre demande par l’entremise du formulaire électronique ici ou au bas de cette page. Vous pouvez rédiger votre proposition dans un document Word et ensuite le copier-coller dans le formulaire électronique.

Dans la proposition, les candidats doivent répondre aux questions suivantes :

  1. Quel est le domaine thématique ou la question de recherche qu’abordera cet atelier? Pourquoi cette question est-elle pertinente aujourd’hui (p. ex. opportunité, pertinence mondiale)? (maximum 500 mots)
  2. Comment cet atelier interdisciplinaire ajoutera-t-il de la valeur à l’état actuel des connaissances dans ce domaine? Pourquoi un réseau international de chercheurs, en plus de vos collaborateurs établis, est-il nécessaire pour mener à bien cet atelier? (maximum 250 mots)
  3. Quel format proposez-vous pour cet atelier? Veuillez svp préciser quelles sont les attentes à l’égard des participants pendant cet atelier (p. ex. présentations, séances en petits groupes) (maximum 250 mots)
  4. Quels sont les résultats éventuels de l’atelier? (p. ex. rapport d’atelier, compte rendu) (maximum 250 mots)
  5. Veuillez dresser la liste des membres de l’équipe principale internationale proposée (candidat principal et trois autres membres), y compris leur expertise. Au moins un des membres de l’équipe doit être basé au Canada.
  6. Quelle stratégie allez-vous utiliser pour élargir le réseau de l’atelier au-delà de l’équipe principale de participants? (P. ex. quelle autre expertise disciplinaire ou sous-disciplinaire espérez-vous ajouter à la discussion?) (maximum 250 mots)
  7. Le cas échéant, veuillez dresser la liste de tous les partenaires de recherche éventuels ou existants. Veuillez préciser le niveau de soutien (engagement, proposition, sollicitation) et le type (financier direct, en nature, expertise, etc.) (maximum 250 mots)
  8. En annexe, les candidats doivent aussi soumettre les documents suivants :
    i. Articles cités (maximum 1 page)
    ii. CV bref (maximum 2 pages chacun) de tous les membres de l’équipe principale de l’atelier.
    iii. Le cas échéant, lettres de soutien d’organisations partenaires ou de collaborateurs décrivant leur contribution (en nature, en espèces, expertise) à l’atelier proposé.
    iv. Budget de l’atelier qui inclut les déplacements, l’hébergement, les repas et les frais sur place. Veuillez fournir une brève justification de chaque poste budgétaire. Vous devez préciser tout besoin de fonds, ainsi que tout fonds existant qui pourrait servir à compenser les frais associés à l’atelier (direct ou en nature). Note : les budgets qui dépassent 50 000 $ CA ne seront pas pris en considération.

(+) CRITÈRES DE SÉLECTION

1. Renseignements venant confirmer la nature exceptionnelle ou la nouveauté du thème de la proposition et son incidence éventuelle

  • S’agit-il d’un nouveau domaine de recherche ou cela fait-il partie d’activités en cours?
  • L’atelier va-t-il remettre en question des paradigmes existants, mettre au point de nouvelles méthodes ou techniques, aborder un domaine inexploré ou s’agit-il d’un domaine à risque élevé qui pourrait mener à des percées?
  • Cet atelier ajoute-t-il de la valeur à ce qui se fait actuellement à l’échelle internationale dans le domaine de recherche proposé?
  • Les objectifs ont-ils été clairement définis? Les résultats ou les prochaines étapes éventuels sont-ils clairement et logiquement énoncés?

2. Nécessité d’une approche internationale et interdisciplinaire et de la participation du CIFAR

  • L’atelier exige-t-il une approche internationale et interdisciplinaire?
  • Le candidat offre-t-il une évaluation fidèle des travaux actuels dans le domaine et justifie-t-il pourquoi l’atelier est nécessaire?
  • Les activités proposées représentent-elles la meilleure méthode ou approche pour la question ou le domaine de recherche proposé?
  • S’agit-il d’une nouvelle collaboration ou cette collaboration est-elle essentielle?
  • Quelles sont la nature et l’étendue de cette collaboration?
  • Est-il nécessaire d’élargir les réseaux universitaires existants des chercheurs ou d’inclure des partenaires et des parties prenantes de la pratique, des affaires, des politiques ou de la société civile?
  • Est-ce que les candidats ont clairement et logiquement énoncé que le soutien du CIFAR est essentiel à la création de réseaux?

3. Excellence de l’équipe de recherche

  • Qu’ajoute chaque participant à l’équipe en matière de connaissances, d’expertise ou de ressources?
  • Le candidat décrit-il de façon satisfaisante la pertinence de l’expertise, du rôle et des contributions attendues de chaque membre de l’équipe?
  • L’expertise est-elle interdisciplinaire, complémentaire, éventuellement synergique et bien intégrée?
  • L’équipe de recherche proposée est-elle d’envergure internationale?
  • Cette distribution géographique reflète-t-elle la portée de la question de recherche explorée?
  • Le candidat présente-t-il de façon logique comment et pourquoi l’atelier tissera de nouveaux liens avec des chercheurs et d’autres parties prenantes ne provenant pas du milieu universitaire?

4. Plan de l’atelier

  • Le plan de l’atelier est-il raisonnable et efficace?
  • Est-il possible de terminer les activités dans les délais prévus?
  • La direction et la gestion de l’atelier sont-elles adéquates?
  • Est-ce que les lieux proposés, la durée et le nombre de participants proposés sont adéquats?
  • Le budget est-il logique et raisonnable?

(+) PROCESSUS DE SÉLECTION

Le CIFAR vérifiera l’admissibilité des propositions. Veuillez noter qu’à cette étape les propositions qui sont similaires aux programmes existants du CIFAR, ou qui en sont un prolongement naturel, seront éliminées. Les propositions admissibles seront transmises à des chercheurs de renommée internationale aux fins d’examen externe par les pairs. Les membres du conseil IA et société du CIFAR pourront effectuer un examen supplémentaire et offrir des conseils. La décision finale revient au CIFAR.

(+) FOIRE AUX QUESTIONS

1. Quels sont les types d’ateliers qui sont financés?

Le CIFAR souhaite financer des ateliers de recherche qui favorisent des interactions à court terme, d’une durée limitée, réunissant dix à vingt personnes. Le format de l’atelier dépend de la question de recherche abordée. Les ateliers peuvent compter seulement une rencontre ou plusieurs sur une courte période de temps.

Les propositions doivent porter sur une question de recherche fondamentale d’importance mondiale. Les propositions retenues présenteront de grandes questions de recherche et démontreront pourquoi la communauté universitaire doit explorer ce domaine de recherche. Veuillez noter que les recherches axées sur l’application ou la mise en œuvre ne correspondent pas aux objectifs de cet appel de propositions. Les ateliers n’ont pas pour objectif de diffuser la recherche. Le cas échéant, nous encourageons la participation d’acteurs politiques, du secteur sans but lucratif ou de l’industrie.

2. La question ou le domaine de recherche doit-il avoir une thématique canadienne?

Le sujet proposé devrait aborder une question d’importance mondiale.  

3. Puis-je soumettre plus d’une proposition ou être une partie prenante de multiples propositions?

Une personne peut être le candidat principal d’une proposition active à la fois seulement. Toutefois, une personne peut faire partie d’une équipe dans plus d’une proposition.

4. Combien de temps ai-je pour organiser et donner l’atelier?

À partir de la date de l’avis d’acceptation, l’équipe organisatrice a huit (8) mois pour mettre en œuvre l’atelier, à moins d’une entente préalable avec le CIFAR.

5. Quel est le rôle du CIFAR dans l’organisation et l’exécution de l’atelier?

Le CIFAR travaillera étroitement avec les candidats retenus pendant le processus de planification pour élargir la liste de participants et inclure d’autres chercheurs universitaires ou organisations partenaires et autres parties prenantes. Des membres du personnel du CIFAR seront présents à l’atelier.

6. Est-ce que ce financement peut servir à soutenir des travaux que je mène actuellement? 

Bien qu’un atelier puisse être un prolongement de travaux en cours, la proposition devrait clairement énoncer comment cet atelier constitue un nouveau projet pour les candidats. Dans la proposition, il faut aussi expliquer comment un atelier de recherche constituerait une occasion exceptionnelle d’explorer les questions de recherche proposées qui ne pourraient pas être explorées par l’entremise de collaborations existantes. En outre, la proposition devrait énoncer clairement que la participation du CIFAR est essentielle.

7. Cet appel d’ateliers de recherche est-il concurrentiel?

Le programme est concurrentiel et seulement un nombre limité d’ateliers de la plus grande qualité devraient obtenir un financement.

8. Les ateliers peuvent-ils avoir lieu à l’extérieur du Canada?

Oui. Les ateliers peuvent se donner à l’extérieur du Canada. Il faudrait tenir les ateliers dans un emplacement qui répond aux critères suivants : en cohérence avec la question de recherche abordée; réaliste au plan budgétaire; et pratique, au plan logistique, pour la plupart des participants.

9. Puis-je obtenir des commentaires sur ma proposition? 

Sur demande, le CIFAR peut fournir des commentaires sur des questions ou des problèmes administratifs; toutefois, nous ne pouvons pas offrir de commentaires étoffés sur les propositions d’ateliers.

10. Les coûts indirects ou les frais généraux sont-ils admissibles?  

En vertu des politiques du CIFAR, les frais indirects d’un projet (y compris les frais généraux des établissements) ne sont pas admissibles.

Related Idées

Matériaux quantiques

Sonder les mystères de la supraconductivité

Si vous touchez à la poignée d’une poêle chaude, vous vous rappellerez (en grimaçant) que le métal est un excellent...

Bien-être collectif

Irene Bloemraad parle de populisme et de l’opposition entre « nous » et « eux »

Avec la montée du populisme, de nombreux pays sont moins disposés à accueillir les immigrants. Au-delà des barrières physiques et...

Recommandation de lecture | Développement du cerveau et de l’enfant

BOLD : Gènes et plasticité cérébrale

Pouvons-nous modifier comment sont encodées nos expériences et ainsi changer notre comportement? « William James, le célèbre médecin-chercheur, a dit un...

Recommandation de lecture | Cerveau, esprit et conscience

CBC Ideas : Into the Gray Zone avec le neuroscientifique Adrian Owen

« Nous pensions auparavant que les gens dans le coma ou dans un état “végétatif” étaient coupés du monde. Toutefois, des...